Qu’est-ce que la psychothérapie?

Qu’est-ce qu’une psychothérapie? Vous avez des difficultés personnelles qui se répèetent et dont vous n’arrivez pas à vous sortir? Il est possible qu’une psychothérapie soit un traitement tout indiqué pour vous aider. Dans ce court texte, nous tentons de définir et d’expliquer en quoi consiste généralement une psychothérapie.

Image result for psychotherapyTout le monde vit un jour ou l’autre une situation difficile. Il y a une cinquantaine d’années, consulter un psychologue, un  travailleur social ou tout autre professionnel de la santé mentale était vu comme un signe de faiblesse, de manque de volonté.

Aujourd’hui, les choses ont changé, l’ouverture à consulter est plus grande et plusieurs campagnes de publicités, plusieurs émissions d’intérêt public ou témoignages de personnalités publiques ont contribué à changer les choses. Il va sans dire qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir, que certains préjugés restent tenaces chez certaines personnes. Mais on peut tout de même constater le travail accompli et observer qu’aujourd’hui la plupart des gens, au moins le discours public des médias et des politiciens, soutiennent  que face à la souffrance ou une épreuve trop lourde, il ne faut pas rester seul, il faut en parler à quelqu’un de confiance et ne pas hésiter à aller chercher de l’aide.

Mais s’engager dans une psychothérapie dépasse le simple besoin d’avoir de l’aide. Trop souvent, les publicités et le discours public simplifient la réalité.

La psychothérapie est un traitement qui suppose un désir profond de changement.

Si, par exemple, j’ai un ami qui vit une séparation,  il a probablement besoin d’en parler, de prendre du recul face à sa situation, de départager ses perceptions de la réalité et de prendre du recul par rapport à sa situation. Plusieurs services ou professionnels peuvent alors répondre à sa demande, dépendamment des besoins à prioriser; par exemple, une maison de la famille ou un organisme comme Entraide-Parent peut l’aider à savoir comment répondre aux besoins de ses enfants, une association coopérative d’économie familiale (ACEF), un centre de crise peut offrir du support moral et de l’écoute.

Cependant, si la séparation est en lien avec des traits de personnalités destructeurs dans la relation (ex. impulsivité, relation avec l’argent difficile, difficultés à s’engager, etc.), mon ami pourrait être intéressé à vouloir comprendre pourquoi il a développé ces traits de personnalités, et désirer un changement de ces traits de personnalité pour que ses relations avec les autres soient plus harmonieuses dans le futur.

 

Related image
Sisyphe, condamné à porter une pierre en haut d’une montagne et à la laisser retomber pour l’éternité

Il se pourrait également que son état émotif soit exagéré par rapport à ce qu’on pourrait normalement attendre d’une séparation (ex. dépression) et qu’il soit intéressant pour mon ami de réfléchir au sens qu’il donne à cette séparation pour qu’un psychothérapeute l’accompagne à s’adapter à sa nouvelle réalité.

C’est là que la psychothérapie se distingue de la simple relation d’aide : la psychothérapie est un traitement qui cherche à amener des changements dans le fonctionnement psychologique d’une personne.

Cette distinction peut sembler évidente mais est la source de plusieurs incompréhensions lorsqu’une personne veut consulter. Ainsi, il arrive que des personnes se présentent à un psychologue en croyant que le simple fait de parler de leur difficulté résoudra les problèmes. Se confier à une personne qui nous écoute amène effectivement  des bénéfices parfois surprenants, spectaculaires et inattendus mais ne permet de changer que si la personne le veut.

  • Aucun psychothérapeute ne peut vous « guérir » si vous ne le voulez pas.
  • Aucun psychothérapeute ne peut faire disparaître votre souffrance magiquement.
  • Le simple fait de parler de ce qui se passe dans votre vie ne règle pas vos problèmes. Il faut que vous réfléchissiez, que vous élaboriez, que vous vous remettiez en question. Consulter un professionnel est la façon la plus efficace de le faire.

Si vous vivez des difficultés ou une souffrance, demandez de l’aide. On entend souvent certaines personnes dire qu’elles sont « folles » parce qu’elles ont consulté longtemps ou plusieurs intervenants, ou encore que la sévérité de leurs problèmes ne nécessitent pas l’aide d’un professionnel.

C’est un peu comme dire qu’on est en mauvaise forme physique parce qu’on demande les conseils d’un entraîneur. Ça ne fait pas de sens. C’est plutôt les personnes qui sont (ou seront) en bonne forme physique qui vont chercher cette aide.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site de l’Ordre des Psychologues du Québec et son répertoire de professionnels.